• Les critères pour bien sélectionner des fenêtres
  • L'une des priorités lors de l'achat de fenêtres pour sa maison reste le système d'ouverture. Il existe même des fenêtres dites fixes, que l'on ne peut pas ouvrir. Parmi les plus courantes, on trouve la fenêtre classique à un ou deux battants, la fenêtre à soufflets, où l’ouverture se fait sur un axe horizontal, et évidemment la fenêtre coulissante, parfaite pour les baies vitrées. Certaines fenêtres peuvent s'ouvrir de deux manières : par exemple, la fenêtre oscillo-battante, qui marie soufflet et battant. Parmi les modèles moins courants, vous pouvez envisagez la fenêtre à galandage, où la baie coulissante rentre dans la cloison.

    Rendu visuel et budget sont les principaux critères lors de la sélection de la matière des fenêtres. Il faut en effet qu’elles puissent s’accorder avec la décoration du logement. La fenêtre en PVC se pose aisément, s'entretient en quelques minutes et se révèle la moins chère. Attention cela dit au bas de gamme. La fenêtre en bois est à la fois isolante, esthétique et robuste.

    Fenêtres alu

    Elle peut également de nos jours s’adapter aux baies vitrées. La fenêtre en aluminium se destine aux demeures modernes. Très solide, elle est en outre proposée dans de nombreux coloris. Une dernière possibilité consiste à choisir une ouverture mixte (bois et métal), qui marie les propriétés des deux matériaux.

    Mise en place des fenêtres : préférez les pros



    Les bricoleurs avertis ont la possibilité de poser des fenêtres.

    Cependant, mieux vaut s'adresser à un menuisier. Avec ce dernier, vous êtes certain d'obtenir un travail parfait et rapidement. Par ailleurs, vous bénéficierez dans ce cas d'une TVA réduite pour les travaux comme pour le coût des fenêtres. Enfin, des assurances couvrent les éventuels dommages. Le coût des fenêtres varie en fonction de leur matière, de la taille, de leur dessin, du type d'ouverture...

    Pour vous donner un ordre d'idée, une fenêtre à battants fabriquée bois peut coûter de 200 à 800€ ; le prix le plus intéressant d'une fenêtre PVC se monte à 120 euros, d'une fenêtre alu 350€. Au prix de la fenêtre, s’ajoutent souvent les poignées et autres cache-fiches. La pose d'ouvertures robustes est encore synonyme d'économies de chauffage. Vous pouvez dans ce cadre prétendre à un crédit d'impôt. L’un des éléments à considérer lors de l’achat de fenêtres est la sécurité, surtout jusqu'au premier étage, avec un objectif : décourager les possibles cambrioleurs.

    La menuiserie comme des volets et la qualité de la vitre sont essentiels. Vous trouverez entre autres des vitrages retardataires d’effraction. Vous pouvez également ajouter des barreaux à vos fenêtres aisément accessibles. En construction comme en restauration, les fenêtres sont une priorité pour l’isolation du logement. Effectivement, des fenêtres mal isolées sont susceptibles de vous faire perdre entre 10 et 25% d’énergie.

    En plus du confort thermique, le confort acoustique est souvent utile. C’est pourquoi on trouve de moins en moins de simple vitrage. Beaucoup privilégient de nos jours le double vitrage. Pour les habitations très basse consommation, le triple vitrage est nécessaire. Si vous avez un simple vitrage mais que vous désirez renforcer l’isolation, le film adhésif est une bonne alternative.

    Des ouvertures sur-mesure



    Les fenêtresstandards peuvent prendre quatre dessins : rectangulaire, en oeil de boeuf, triangulaire et au bord supérieur arrondi. Différentes tailles garnissent les rayons. Des adaptations se font si une fenêtre d'usine ne convient pas pour une poignée de millimètres. Cela dit, on doit de temps en temps faire fabriquer des fenêtres sur mesure. Bien sûr le coût s'en ressent et la réalisation des travaux par un professionnel certifié s’impose..


    Autres liens sur le sujet :